Dossiers dans Taschereau : les silos de granule de bois de l’Anse-aux-Foulons

16 mai 2014

On n’en parle peut-être pas ces jours-ci, mais s’il y a un dossier qui a alimenté la controverse à l’intérieur des frontières du très beau comté de Taschereau et que je suis attentivement, c’est bien le projet de silos de granules de bois de l’Anse-aux-Foulons, piloté par Arrimage Québec et l’administration portuaire de Québec. Au cours de ma recherche pour pondre ce billet, j’ai obtenu la confirmation que le second dôme a été complété le 18 mars 2014, et qu’il n’y en aura pas d’autres.

Les deux silos, érigés près du boulevard Champlain, consistent en « deux constructions à l’allure de dômes, hautes de 45 m et d’un diamètre de 48 m, reliées à un système de convoyeurs, un projet de 25 millions $ » (TVA Nouvelles, 8 novembre 2013)

Qu’est-ce que le granulé de bois?

Selon Wikipédia (français), « le granulé de bois, aussi connu sous le terme anglais de pellet, est un bâtonnet cylindrique de combustible compacté. Il est principalement issu du compactage des résidus de scieries comme les sciures et copeaux provenant directement de la sylviculture. Principalement utilisés comme source d’énergie pour le chauffage, les granulés de bois servent aussi à la constitution de litières animales. »

Au Québec, il est possible de se procurer et d’utiliser un poêle aux granules comme source de chauffage résidentiel – un exemple en vente chez Rona.ca.

Qui profitera des silos?

Selon un article du journal Le Soleil en date du 19 novembre 2013, c’est la compagnie Rentech (NASDAQ:RTK, acronyme de Renewable Energy Technology), basée à Los Angeles, qui assurera le commerce des granules de bois qui seront entreposés et transbordés au Port de Québec.

Qui s’y oppose?

  • L’ancien ministre de l’Environnement Yves-François Blanchet : « Malheureusement, on a beaucoup de difficultés à ouvrir un dialogue avec l’entreprise et avec le Port, parce que l’entreprise et le Port se cachent derrière une prétendue juridiction exclusive du gouvernement fédéral. Mais vous savez, l’environnement est pour le gouvernement canadien ce que la monarchie est pour le Québec : ça les dérange » (10 novembre 2013, Radio-Canada)
  • Véronique Lalande, citoyenne de Limoilou qui se bat présentement contre la poussière rouge qu’on croit provenir d’Arrimage Québec
  • Le conseil de quartier Vieux-Québec-Cap-Blanc-Colline-Parlementaire (16 novembre 2013, Radio-Canada) : « C’est le silo de la honte »
  • Le Conseil régional de l’environnement de la Capitale-Nationale (16 novembre 2013, Radio-Canada)
  • La députée fédérale Annick Papillon (NPD, Québec), qui a lancé une pétition contre les « silos de la honte » (29 novembre 2013, Le Soleil) – pétition que je refuse de signer!
  • Paul Shoiry, chef de l’opposition à la Ville de Québec (8 novembre 2013, TVA Nouvelles)
  • Agnès Maltais, qui était jusqu’au 7 avril 2014 la ministre responsable de la Capitale-Nationale : « Ce n’est pas parce que tu te dis « territoire fédéral » que tu peux faire n’importe quoi. Il peut y avoir des impacts sur la santé, sur le paysage, toutes sortes d’impacts » (Le Huffington Post Québec, 4 décembre 2013)
  • Régis Labeaume, maire de Québec, du moins au début (Le Soleil, 10 novembre 2013)

Mais pourquoi s’y oppose-t-on?

Voici ce à quoi se résument la plupart des commentaires défavorables que j’ai lus et entendus depuis le début du projet.

Pourquoi devrait-on plutôt appuyer le projet?

  • On verrait l’industrie du granule de bois comme une planche de salut pour l’industrie forestière québécoise, qui a été passablement malmenée ces derniers temps – voir l’article de Jean-François Cliche, Le granule pour « sauver » l’industrie forestière (Le Soleil, 15 novembre 2013)
  • Selon le président de l’Administration portuaire de Québec, Mario Girard, ce projet créera près de 120 emplois et génèrera à terme des millions $ en retombées économiques (8 novembre 2013, TVA Nouvelles).
  • L’administration du Port de Québec « a quant à elle déjà fait savoir qu’elle mettrait sur pied un comité consultatif d’experts de l’art visuel pour déterminer la meilleure manière d’intégrer les dômes dans l’environnement » (16 novembre 2013, Radio-Canada).
  • Entrevue avec Gérard Deltell, député de Chauveau (CAQ), en date du 13 novembre 2013 (émission Bouchard en parle, FM 93)
  • Entrevue avec Johanne Lapointe, vice-présidente au développement corporatif pour Arrimage du Saint-Laurent, en date du 19 novembre 2013 (émission Bouchard en parle, FM 93)

Pour finir, ce que moi, j’en pense

Mais où est le problème? Est-ce encore un cas de « Pas dans ma cour »? Pour une fois, nous avons un très beau projet qui profite du fait que le Port de Québec soit un port en eaux profondes. Cela doit créer des emplois, les granules de bois sont un filon prometteur et plus écologique que le charbon, et je salue l’initiative des promoteurs de choisir un matériau blanc permettant la peinture artistique ou les projections multimédia malgré son coût relativement élevé. Et de plus, pour ce qui est de la «laideur» des silos, j’ai connu pire… le cube Rubic près de la Place royale, par exemple!

C’est pourquoi je me permets, en tant que citoyenne de Québec qui a à cœur le développement économique de sa ville et la création d’emplois dans notre belle province, d’appuyer ouvertement le projet et d’espérer qu’il réponde aux attentes d’Arrimage Québec et de l’entreprise qui désire l’exploiter.

Ma seule réserve : si en novembre dernier on voyait le granulé de bois comme une industrie prometteuse, je me demande ce qu’il en est aujourd’hui. A-t-on commencé à transborder et à entreposer cette ressource dans les silos de l’Anse-aux-Foulons? Des emplois ont-ils été créés? Est-ce que tout cela répond aux aspirations d’Arrimage Québec? J’espère sincèrement que oui.

C’est un dossier que j’ai choisi de suivre de très près, et cela dès la première prononciation de la phrase « C’est laid ». Si vous avez des informations à me communiquer, n’hésitez pas à m’en faire part par ma page de contact.

 

 

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :