Budget Leitao: ma réaction à chaud

4 juin 2014

 

À chaud, à peine quelques heures après la levée du huis-clos sur le premier budget de l’ère Couillard, voici ma petite analyse personnelle de cet exercice incontournable. Veuillez prendre note que je ne suis pas une experte dans le domaine, et que c’est mon expérience de mère de famille politisée depuis ses 18 ans qui parle.

Mesures que je considère à droite

  • Appui aux PME manufacturières (réduction de 8 à 4% du taux d’imposition);
  • Croissance des dépenses des ministères plafonnée à 1,8% en 2014-2015 et à une moyenne de 2,1% de 2015 à 2019;
  • Gel global des effectifs de la fonction publique et parapublique pour les deux prochaines années;
  • Garderies: indexation du tarif à 7,30 $ par jour à partir du 1er octobre 2014;
  • Réduction de l’aide fiscale aux entreprises de 20% sur 3 ans;
  • Régime-minceur à l’appareil de l’État: divers engagements pris par le gouvernement précédent seront réévalués, les directions régionales du ministère de l’Éducation seront abolies, les hausses de rémunération des médecins seront étalées sur plusieurs années, le programme de remboursement de la procréation assistée sera revu.

Mesures que je considère à gauche

  • Hausse de la taxe sur le tabac de 4 $ par cartouche de 200 cigarettes;
  • Hausse de la taxe sur l’alcool: 0,05 $ de plus par bouteille de bière et 0,24 $ par bouteille de vin (sauf au restaurant et dans les bars: 0,07 $ de moins la bouteille de bière et 0,92 $ la bouteille de vin);
  • Relance du Plan Nord et de l’industrie forestière;
  • Mise en place de la Stratégie maritime;
  • Crédit d’impôt remboursable pour les activités des aînés (sports, arts);
  • Investissement dans les infrastructures (90,3 milliards d’ici 10 ans);
  • Révision à la baisse de mesures fiscales aux entreprises, dont la réduction de 20% des crédits d’impôt;
  • Maintien du projet d’implantation de modules d’enregistrement des ventes (MEV) dans les bars (commentaire personnel: pas contente!);
  • Garderies: création de 6300 places cette année.

Impact sur les projets pour la ville de Québec

  • Projets maintenus:
    • Élargissement de l’autoroute Henri-IV (j’espère!)
    • Réaménagement du site Dalhousie, près du terminal de croisières et du Musée de la civilisation (39 millions de dollars) — tiens, tiens, celui-là, je ne le connaissais pas!
  • Projets mis sur la glace:
    • Théâtre Le Diamant de Robert Lepage
    • L’anneau de glace
    • Phase III de la promenade Samuel-de-Champlain

De belles surprises

  • Un plafonnement dans les fonds de travailleurs (qui doivent de toute manière être repensés dans leur ensemble, d’ailleurs à ce sujet je partage à 100% l’opinion d’Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec)
  • La révision du remboursement de la procréation assistée
  • La révision des prix des médicaments génériques par le Régime public d’assurance médicaments

Occasions manquées et oublis

  • Rien sur l’éolien, à moins que j’aie mal lu… C’était l’occasion ou jamais de tirer la plug!!!
  • On n’a pas statué sur les agences de la santé, ni changé le mode de financement des hôpitaux, c’était le temps de changer pour la rétribution par épisode de soins
  • On n’a pas touché aux frais de scolarité des universités, on s’en tient donc à la timide indexation adoptée lors du Sommet de l’enseignement supérieur, je trouve que c’est nettement insuffisant pour palier à leur sous-financement

Ce que j’en pense, pour terminer

Ma première impression, à chaud, est la déception. Un petit deux que le gouvernement a voulu minimiser les dégâts et accommoder tout le monde autant que possible, et pourtant la marge de manoeuvre est quasi inexistante!!! En bref, je trouve l’exercice trop timide après tous ces messages parlant de temps difficiles, d’austérité, etc. diffusés par nos nouveaux dirigeants depuis leur assermentation, comme s’il s’agissait du dernier petit bonbon avant un vrai coup de hache.

Me positionnant ouvertement à droite, je constate à quel point il est difficile de sortir de plus de 40 ans de social-démocratie et d’interventionnisme keynésien exagéré, où l’État trop gros gère trop de programmes. Ça prendra beaucoup plus que ce budget pour vraiment changer les choses, mais bon, je reconnais qu’il y a quelques points positifs et qu’on fait un pas, tout petit mais un pas quand même, dans la bonne direction. Reste à savoir, l’an prochain, si on atteindra les résultats escomptés. Et ça, j’en doute…

Une consolation, les frais de garderie n’augmenteront pas trop cette année… Cette mesure visait directement notre budget familial… Ooooh! c’est un bonbon, ça aussi 😉

 

Sources:

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :